Institut Lao-Luxembourgeois du Cœur

L'Institut du cœur Lao-Luxembourgeois a ouvert ses portes en novembre 2004.L’Institut du cœur a ouvert ses portes le 26 novembre 2004. Il est intégré dans le contexte sanitaire local et dans la politique du gouvernement Lao qui consiste à promouvoir une médecine spécialisée à l’intérieur de l’Hôpital Universitaire Mahosot. Ceci permettra à court terme d’améliorer la qualité de la médecine dans ce pays. Dans cet Institut est pratiqué la cardiologie et la chirurgie cardiaque de l’enfant et de l’adulte, en particulier les cardiopathies congénitales et les maladies valvulaires post-rhumatismales.

La maladie bleue
La maladie bleue est un état pathologique dû à des malformations du coeur.

Lésions vasculaires
Malformation des gros vaisseaux, avec une coloration bleue des téguments.

Enfant lao en salle de réanimation après une opération.
Enfant lao en salle de réanimation après une opération.

Dr. Richard SCHNEIDER
Dr. Richard SCHNEIDER
  • 50 lits d’hospitalisation
  • 2 salles opératoires
  • 1 unité médicale de soins intensifs de 5 lits
  • 1 unité chirurgicale de soins intensifs de 6 lits
  • 1 cellule d’accueil d’urgence
  • 3 laboratoires d’échographie
  • 3 salles de consultations
  • 1 salle de réunion

Le gouvernement Lao a assuré la construction du bâtiment, tandis que l’ADS assure la prise en charge de tout le matériel médico-chirurgical nécessaire.

Prof. Bernard EISENMANN avec une patiente lao.
Prof. Bernard EISENMANN avec une patiente lao.

Suivi après l'intervention à cœur ouvert.
Suivi après l’intervention à cœur ouvert.

Les objectifs spécifiques pour cet Institut sont :

  • cours, exposés et ateliers pratiques pour le personnel médical et paramédical.
  • réalisation d’interventions chirurgicales, formation et encadrement pour différents types d’interventions chirurgicales cardio-vasculaires.
  • formation et encadrement dans la réalisation d’explorations échographiques cardiaques ou vasculaires.
  • aide au diagnostic, évaluation et traitement des malformations cardiaques de l’enfant ainsi que les pathologies cardio-vasculaires de l’adulte.
  • formation, la recherche médicale et la prévention des maladies post-rhumatismales pour l’utilisation et la maintenance du nouvel équipement.
  • faire de l’Institut un centre de référence pour l’ensemble du Laos, non seulement pour le diagnostic et le traitement médico-chirurgical des maladies cardio-vasculaires, mais également pour la formation et la recherche médicale et la prévention des maladies post-rhumatismales.